Les prisons de Mauriac, constituées de cellules voûtées, ont été aménagées en 1812 dans l'ancienne demeure des doyens, agrandie de dépendances du Monastère. 

 

Le tribunal s'étend sur toute la longueur du bâtiments au-dessus des cellules. La pente naturelle de la rue permet toujours un accés en rez-de-chaussée aux deux niveaux.

 

 L'ensemble des salles voûtées a été converti par la municipalité en 1984 en musée dont l'entrée se trouve rue Delalo sous le Tribunal. Les sols et la cour sont riches de vestiges archéologiques qui attestent l'ancienneté du site d'implantation du centre-ville de Mauriac Le musée est remarquable par la qualité de ses expositions axées chaque année sur un thème relatif aux "Arts Appliqués" (fer forgé, horlogerie, porcelaines anciennes ...).